Football. Ligue 1 : Rennes déçoit, Bastia et Lens se rebiffent

le
0
Football. Ligue 1 : Rennes déçoit, Bastia et Lens se rebiffent
Football. Ligue 1 : Rennes déçoit, Bastia et Lens se rebiffent

Avec 20 buts en cinq matchs, la 18e journée de Ligue 1 a démarré en fanfare samedi. Dimanche, ce seront aux cadors du championnat de s'exprimer. Le leader Marseille défendra sa première place dans un match au sommet à Monaco, après que Paris, son dauphin pour un point, aura tenté de lui mettre la pression à Guingamp.

En attendant de voir comment le haut du classement prendra forme, Bordeaux pourra enrager de ne pas se sentir concerné, après son revers malchanceux à la Beaujoire, avec notamment un but gag et contre son camp de Jug, le portier girondin (66e). Bordeaux, qui ambitionnait de se rapprocher du podium, reste 5e à désormais 5 longueurs de Lyon (3e) qui avait aisément disposé de Caen vendredi (3-0), grâce notamment au doublé de Lacazette, plus que jamais meilleur buteur de L1 (15 réalisations).

Bastia-Rennes (2-0)

Avec Bordeaux, Rennes (6e), est l'autre perdant du jour, après son revers concédé à Bastia (2-0). Dans une ambiance volcanique, les Rennais n'ont pas résisté, en infériorité numérique après l'exclusion de Diagne (26e), à la furia bastiaise, magnifiée par l'ouverture du score superbe de Boudebouz peu avant la pause. Cahuzac en fin de match a scellé le succès de Bastia, désormais 18e à un point derrière Guingamp et Lille, véritablement en danger avant de recevoir Toulouse dimanche.

Montpellier-Lens (3-3)

Montpellier aurait pu poursuivre son ascension dans la première partie du tableau, où il demeure du coup 9e, mais même en menant à chaque fois cela n'a pas suffi à décourager des Lensois héroïques (3-3). La pelouse de l'Altrad Stadium à Montpellier avait beau ressembler à un bourbier, le spectacle a été total lors de ce match. Valdivia (18e) et Guillaume (35e) ont d'abord permis à des Sang-et-Or, animés par l'instinct de survie, de revenir à hauteur de Montpelliérains qui s'étaient pourtant mis en position idéale avec, notamment, le but de Sanson dès la 47e seconde. Rapide, mais pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant