Football - Ligue 1 : pour l'OL, il était temps que 2015 se termine

le , mis à jour le
0
Larbi s'est offert un doublé face à l'OL pour un succès 2-1 du Gazélec.
Larbi s'est offert un doublé face à l'OL pour un succès 2-1 du Gazélec.

Une équipe sans ressort, loin, si loin de cet OL éblouissant au printemps, c'est l'amer constat qui s'impose après la nouvelle défaite concédée par les Lyonnais (1-2) sur la pelouse du GFC Ajaccio en match décalé de la 19e journée. La situation s'aggrave semaine après semaine pour le club, qui termine cette phase aller à une 9e place (10e si l'OM venait à battre Bordeaux plus tard dans la soirée), très loin de ses objectifs initiaux. Les heures d'Hubert Fournier à la tête de l'équipe première semblent désormais comptées.

Pendant que le Gaz se présentait dans son habituel 4-4-2 losange, l'entraîneur rhodanien innovait avec un 3-5-2 expérimental, comportant un axe central Gonalons-Koné-Mapou et un duo d'attaque Beauvue-Cornet. Cette opposition de systèmes a débouché sur un premier acte dominé par les Gaziers, plus impliqués et qui sont passés près de prendre l'avantage à plusieurs reprises. Heureusement pour Lyon, Lopes s'est montré intraitable sur une frappe de Ducourtioux (7e) et devant Tshibumbu (9e), tandis que Le Moigne se faisait refuser un but en raison d'une faute de Mangane (10e).

Larbi en bourreau

La discipline des Corses a empêché Lyon de trouver des intervalles, y compris sur les contres puisque c'est uniquement de loin que Ferri a pu faire passer un léger frisson dans le stade (22e). De façon méritée, le GFC a fini par passer devant sur une action de Larbi, dont la marge de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant