Football - Ligue 1 : OM-ASM, la folle soirée qui ne profite à personne

le , mis à jour le
0
Monaco et Marseille ont livré un match haletant au stade Vélodrome.
Monaco et Marseille ont livré un match haletant au stade Vélodrome.

Pour le plaisir des yeux mais pas celui des défenses, ce match de clôture de la 15e journée a eu le mérite d'égayer la soirée des amateurs de Ligue 1 à défaut de satisfaire les entraineurs des deux équipes. Marseille et Monaco ont livré un spectacle haletant, avec un chassé croisé conclu sur un score fleuve (3-3) qui n'arrange personne. Les Phocéens manquent l'occasion de rentrer dans la première moitié de tableau, l'ASM rate l'opportunité de se rapprocher du podium.

Le onze assez défensif aligné par Leonardo Jardim ? un seul attaquant de métier (Carrillo), Coentrao et Costa dans les couloirs pour bloquer les montées de Mendy et Dja Djedje ? laissait augurer d'un match relativement fermé. Il n'en a rien été, l'OM tentant d'emblée de mettre du rythme pour profiter de la fébrilité monégasque en défense. Tout ceci a débouché sur une rencontre vivante, agréable et indécise, dans laquelle les deux camps se sont répondu coup pour coup. L'OM a frappé le premier sur une action initiée côté gauche qui a semé le trouble dans la surface monégasque, et dont Alessandrini a su profiter pour battre Subasic de près (1-0, 13e). Un avantage que les Phocéens n'ont su garder beaucoup plus longtemps que 5 minutes, Touré égalisant de volée sur un coup-franc de Coentrao (1-1, 19e).

L'OM égalise deux fois

La course poursuite s'est poursuivie jusqu'à la fin du match. Fabinho, en échec devant Mandanda (30e) puis Batshuayi,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant