Football, Ligue 1 : Marseille s'impose en leader face à Saint-Etienne

le
0
Football, Ligue 1 : Marseille s'impose en leader face à Saint-Etienne
Football, Ligue 1 : Marseille s'impose en leader face à Saint-Etienne

L'Olympique de Marseille n'aura pas laissé bien longtemps son fauteuil de leader à Bordeaux. La formation dirigée par Marcelo Bielsa a repris son bien dimanche soir après son succès face à Saint-Etienne (2-1) au Vélodrome. Avec 19 points, les Marseillais repassent devant les Girondins, vainqueurs plus tôt dans la journée sur le fil du Stade Rennais (2-1). Les Verts, eux, pointent à la sixième place du classement avec 14 points à l'issue de cette 8e journée de Ligue 1.

Dans un Vélodrome chaud bouillant, l'OM n'a pas mis longtemps à se mettre en route. Dès la 7e minute, Imbula, d'une jolie frappe à une vingtaine de mètres du but de Ruffier, a ouvert le score. 

Idéalement lancés face à des Verts amorphes, les Marseillais, sous les yeux de Margarita Louis-Dreyfus, ont réussi à doubler la mise par l'intermédiaire de Payet peu avant la demi-heure de jeu (28e).

Mandanda : «Il faut être honnête, le coach a amené tout ça»

«Il était important de gagner devant notre public contre Saint-Etienne, a avoué André Ayew, l'attaquant marseillais, au micro de Canal+. Le stade bouillonnait ce soir. On sait qu'on a beaucoup de qualités, qu'on est une très bonne équipe, mais si on ne travaille pas, si on ne met pas le bleu de chauffe tous les week-ends, ça ne marche pas. C'est la même équipe que l'année dernière, mais il y a beaucoup d'envie.»

Pour Steve Mandanda, le capitaine de l'OM, la responsabilité de la réussite de son équipe est largement à mettre au crédit de Marcelo Bielsa. «Il faut être honnête, le coach a amené tout ça, il est précis, chacun sait ce qu'il a à faire. Mais on s'aperçoit que quand on lâche un peu, comme en début de seconde période, ça se joue à rien. Il faut se servir de ces matches-là pour rester concentré.»

VINE. Imbula ouvre le score pour l'OM

VINE. Payet double la mise

En effet, les Stéphanois, à la peine lors du premier acte, ont profité d'un léger flottement de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant