Football, Ligue 1: Marseille réalise un festival face à Nice (4-0)

le
0
Football, Ligue 1: Marseille réalise un festival face à Nice (4-0)
Football, Ligue 1: Marseille réalise un festival face à Nice (4-0)

En surclassant Nice (4-0) vendredi soir grâce notamment à un doublé de Dimitri Payet, Marseille, qui enchaîne ainsi deux victoires consécutives, a confirmé son regain de forme. L'OM s'est provisoirement installé à la 3e place de la Ligue 1 avant la suite de la 4e journée.

Avec ce deuxième succès, après celui ramené de Guingamp (1-0), faisant suite à un nul d'entrée à Bastia et un revers au Vélodrome contre Montpellier, l'OM a-t-il enfin trouvé la bonne carburation et entamé une série à laquelle il nous avait habitués les deux saisons dernières ? Sans doute faut-il relativiser cette épisode victorieux, face à des adversaires qui seront probablement abonnés à la seconde moitié de tableau.

Mais il est indéniable que le système mis en place par Marcelo Bielsa en 3-3-3-1, mieux assimilé, a porté ses fruits contre des Niçois qui n'ont cependant pas été aidés par l'arbitre. Bartolomeu Varela aurait en effet pu tout à fait siffler, dès le premier quart d'heure, un penalty en faveur de Bosetti, séché dans la surface par Nkoulou.

Mais cette action litigieuse, suivie d'un tir dangereux du même Bosetti une minute plus tard, a probablement eu le mérite de faire réagir les Olympiens, qui s'étaient inclinés à trois reprises la saison dernière face à ces mêmes Azuréens. Car deux minutes plus tard, sur une action d'école, Ayew lançait Mendy qui adressait un beau centre en retrait à l'entrée de la surface de réparation. Ayew reprenait, le ballon était contré par Diawara mais revenait sur Payet qui trompait finalement Hassen (1-0, 19).

Très en verve, à l'unisson d'une ligne offensive marseillaise inspirée et tranchante, le Réunionnais y allait de son doublé au retour des vestiaires, pour mettre définitivement son équipe à l'abri (3-0, 48).

Thauvin dans tous les bons coups

Les Niçois prenaient ainsi sur la tête un nouveau coup de massue, après avoir encaissé un second but juste avant la mi-temps, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant