Football - Ligue 1 : Marseille, quand la victoire ne suffit pas

le , mis à jour le
0
Dimitri Payet a marqué le 1er but de l'OM face à Bastia.
Dimitri Payet a marqué le 1er but de l'OM face à Bastia.

L'OM risque de regretter longtemps sa deuxième partie de saison poussive. Partis de loin, trop loin, les Marseillais ne sont pas parvenus à regagner leur place sur le podium, malgré une dernière victoire (3-0) acquise face à Bastia. Les Phocéens, leaders à la trêve, achèvent donc cet exercice à la 4e place devant Saint-Étienne mais derrière Monaco, qui n'a pas flanché à Lorient (victoire 1-0) et conserve donc 2 points d'avance. Avec Ayew et Gignac, dont c'était la dernière apparition sous les couleurs phocéennes, l'OM, poussé par un Vélodrome plein, a mis d'emblée la pression sur les Corses. Gignac a été le premier à se mettre en évidence sur une tête pas assez touchée (5e), mais c'est Payet qui a été le vrai déclencheur. Après s'être joué de Gillet dans la surface, il a surpris Leca avec un tir pied gauche au premier poteau (1-0, 15e). Rayonnant, le Réunionnais a continué à éclabousser le jeu de son équipe à coups de déviations astucieuses et d'orientations de jeu bien senties. C'est encore lui qui a contraint Leca à un nouvel arrêt (28e). Le portier corse n'a pas pu esquisser le moindre geste sur le 2e but marseillais, un tir lointain de Morel détourné par le malheureux Djiku (2-0, 39e). Interruption et fin de match moroseJusqu'ici, les Corses avaient timidement, un peu trop timidement, montré le bout du soulier dans le camp phocéen. Seul Ayité s'était montré dangereux en contournant Mandanda, mais sans pouvoir...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant