Football - Ligue 1 : Marseille, la victoire dans la douleur

le
0
La joie de Thauvin après avoir inscrit le deuxième but de l'OM qui assure la victoire face à Valenciennes.
La joie de Thauvin après avoir inscrit le deuxième but de l'OM qui assure la victoire face à Valenciennes.

"Après les paroles, des actes". C'est ce que réclamait un groupe de supporteurs ultras marseillais avant la rencontre sur une large banderole. Ce match, décalé pour cause de fortes pluies le 18 janvier dernier, n'aura dégagé l'horizon des Marseillais que sur le plan comptable. Car concernant le jeu, c'est un vrai chantier en perspective pour José Anigo désormais assisté d'Albert Emon, qui n'a pas hésité à se lever du banc lors de la rencontre. Pire, le médiocre spectacle aurait pu permettre à Valenciennes de revenir en toute fin de match sans une intervention de grande classe de Mandanda. L'OM s'impose (2-1) et remonte à la 5e place de Ligue 1. Après les paroles, ce sont aux (vrais) maux des Phocéens qu'il faudra s'attaquer. Première banderille pour Gignac En première mi-temps pourtant, les Marseillais prennent les commandes de la rencontre et affichent un visage déterminé et concentré. Face à des adversaires qui évoluent très bas, les Phocéens se montrent rapidement dangereux. Car les occasions ne tardent pas, à l'image d'une frappe non cadrée pour Thauvin (8e) et Valbuena (16e), une autre cadrée de Gignac (19e) ou encore un tir aux 20 mètres de Payet qui échoue loin des cages (25e). Progressivement, les nordistes reviennent dans la partie. Mais, paradoxalement, l'OM va marquer dans ce "temps faible" : le pressing de Gignac sur Yamissi lui permet de récupérer le ballon, puis de tromper Penneteau (1-0, 31e). Les supporteurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant