Football - Ligue 1 : Marseille, Caen la patience finit par payer

le
0
Gignac a encore été décisif en marquant le but du 2-1 à Caen, son 9e de la saison en L1.
Gignac a encore été décisif en marquant le but du 2-1 à Caen, son 9e de la saison en L1.

Déjà au beau fixe, la confiance qui habite actuellement l'OM ne devrait pas s'effriter pendant la trêve internationale qui va débuter ce lundi. Longtemps en manque de réussite offensive ce samedi, les Phocéens ont tangué, mais ils ont fini par venir à bout de Caen (2-1) grâce à un but arraché par Gignac au bout du temps additionnel. Mais contrairement à ses dernières sorties au cours desquelles il avait surclassé les débats, l'OM a dû se sortir les tripes. Pour ouvrir le score déjà, puisque c'est à l'aube du dernier quart d'heure que Romao croyait avoir fait le plus dur en reprenant de la tête un corner d'Alessandrini, tout juste entré en jeu (0-1, 74e). Mais le soulagement a fait place au relâchement. Sur deux actions similaires, Caen a fait mouche : deux coups francs frappés dans la surface, le premier repris par Da Silva qui a vu son but injustement refusé pour hors-jeu (76e). Le deuxième par Musavu-King, dont le coup de tête victorieux a permis aux siens de recoller (1-1, 84e). Énorme Vercoutre Le pire, c'est qu'à cet instant tout laissait penser que l'OM allait (enfin) trébucher. Vercoutre, déjà chaud après avoir sauvé la mise devant Thauvin (6e, 12e, 36e), Imbula (33e) et fait preuve de chance sur une volée de Gignac (50e), continuait de faire feu de tout bois. Alors que ses coéquipiers venaient d'égaliser, il a prolongé le miracle sur deux têtes à bout portant d'Alessandrini et Gignac (90e). Fusillé par l'attaquant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant