Football ? Ligue 1 : La Premier League, cet eldorado pour les Français

le
0
Aujourd'hui à Swansea, André Ayew (ex-OM) et Bafé Gomis (ex-OL) font partie des joueurs de L1 à avoir rejoint la Premier League durant les deux dernières années.
Aujourd'hui à Swansea, André Ayew (ex-OM) et Bafé Gomis (ex-OL) font partie des joueurs de L1 à avoir rejoint la Premier League durant les deux dernières années.

Mandanda, Da Silva, Lacazette, Koné, N'Doye, Saivet? En ces temps de marché hivernal des transferts, nombreux sont les pensionnaires de Ligue 1 à faire l'objet d'une cour assidue de la part des clubs de Premier League. Une tendance qui s'institutionnalise depuis de nombreuses saisons déjà, et avec laquelle les clubs de l'Hexagone vont devoir répondre avec une marge de man?uvre de plus en plus réduite.

Une manne financière

Car, comme souvent, l'argent se pose en nerf de la guerre. Et les clubs français, déjà en position de faiblesse, se préparent à accuser un retard encore plus conséquent. Les effets s'en font d'ores et déjà sentir cette saison.

Les revenus TV ont toujours occupé une place importante dans les recettes des clubs de L1. Une part qui avait été estimée à 58 % de leur budget en 2011. Si cette dépendance aux revenus TV se vérifie un peu moins en Angleterre ? où les clubs bénéficient de revenus marketing et billetterie supérieurs ?, le coup de boost enregistré par les droits TV outre-Manche pour la période 2016-2019 s'apprête à augmenter de façon significative la surface financière des clubs anglais. Ainsi, et ce dès la fin de saison 2017, le dernier de Premier League devrait récupérer pas moins de 136 millions d'euros (210 pour le champion). Plus que le budget actuel de 17 des 20 clubs de l'Hexagone.

Cette augmentation à venir a déjà une conséquence directe sur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant