Football - Ligue 1 : à Bordeaux, la malédiction continue pour l'OM !

le , mis à jour le
0
L'agacement d'Alessandrini (OM) qui aurait pu bénéficier d'un penalty.
L'agacement d'Alessandrini (OM) qui aurait pu bénéficier d'un penalty.

Ce dimanche soir, l'Olympique de Marseille a été irréprochable. Les Phocéens ont pris le jeu à leur compte et ont largement dominé pendant 90 minutes sur une pelouse où ils n'ont plus gagné depuis 1977. Sauf que ça n'a pas payé. L'OM s'incline (1-0), reste cloué au pied du podium (4e) et voit son bourreau girondin (6e) revenir à 3 points. Pour la première fois de la saison, ils enchaînent deux défaites consécutives en championnat. Pourtant, les Marseillais auraient dû bénéficier de deux penaltys manifestes mais non sifflés et auraient pu jouer une demi-heure à dix contre onze. Sauf que M. Varela, l'arbitre de la rencontre, en a décidé autrement. Des choix lourds de conséquences pour des joueurs phocéens qui n'ont pas compté leurs efforts. Retour sur un match qui va peser lourd sur les esprits marseillais, en plein sprint final pour le podium. Trois poteaux en une mi-temps Après le coup d'envoi fictif donné par Aimé Jacquet et un round d'observation d'une dizaine de minutes, le match a réellement commencé. Illustration : une succession de poteaux pour les deux équipes. Sur une relance de Mandanda, Mariano situé hors de la surface de réparation reprend d'une frappe puissante et bute sur les montants. Alessandrini connaît la même mésaventure à deux reprises, sur une frappe à ras-terre (31e) et un tir enroulé (41e) dévié par Carrasso (41e). Comme souvent, Payet et Thauvin sont omniprésents dans le jeu offensif marseillais. Le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant