Football, Liga : la sanction de Zidane suspendue provisoirement

le
0
Football, Liga : la sanction de Zidane suspendue provisoirement
Football, Liga : la sanction de Zidane suspendue provisoirement

En attendant la décision sur le fond, la suspension de Zinedine Zidane a été levée vendredi par le tribunal arbitral du sport espagnol (TAD). Conséquence directe, l'ancien numéro 10 des Bleus pourra s'asseoir samedi sur le banc de la Castilla, la réserve du Real Madrid pour le derby contre le Rayo Vallecano.

Il est reproché à l'ancien Galactique, aujourd'hui engagé dans une formation d'entraîneur en France sur trois ans, de ne pas disposer des diplômes suffisants pour pouvoir diriger la réserve du Real. Une plainte déposée par un organisme de formation privée a été jugée recevable et la fédération espagnole (RFEF) a suspendu ZZ trois mois, le temps de se mettre en conformité avec la législation ibérique. Celle-ci prévoit qu'un entraîneur de Segunda B (3e division espagnole) doit disposer d'un diplôme de niveau 3. Ce qui n'est pour le moment pas le cas du Français.

«Le TAD a concédé la mesure de suspension provisoire demandée par le club, ce qui permet (...) aux entraîneurs du Real Madrid Castilla, Santiago Sanchez et Zinedine Zidane, d'exercer leur activité professionnelle jusqu'à ce que soit tranché le recours formulé par le Real Madrid contre la décision du Comité d'appel» de la RFEF, a écrit le club merengue dans un communiqué.

Comunicado oficial: http://t.co/oST0Y7DvQg pic.twitter.com/hkzuoFQiTa-- Real Madrid C. F. (@realmadrid) 31 Octobre 2014

ZZ avait reçu le soutien de la FFF et du gouvernement français

Entre-temps, la fédération française de football (FFF) avait apporté son soutien à son ancien meneur de jeu, en fournissant notamment à son homologue des équivalences. Même le gouvernement français avait pris position en faveur de Zidane.

Le club madrilène avait contesté la décision de la RFEF devant son instance d'appel. Mais le recours avait été rejeté jeudi. les dirigeants madrilènes avaient déclaré ne pas en rester là et entendaient contester la suspension devant le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant