Football-Les clubs de supporters "ultras" égyptiens interdits

le , mis à jour à 19:34
0

LE CAIRE, 16 mai (Reuters) - La justice égyptienne a prononcé samedi l'interdiction des clubs de supporters de football "ultras" en raison du rôle qu'ils ont joué lors de manifestations parfois violentes depuis le soulèvement populaire qui a conduit à la chute d'Hosni Moubarak en 2011. Les motivations à l'appui de cette décision de justice, susceptible d'un appel, n'ont pas été précisées dans l'immédiat. Le jugement risque toutefois de provoquer des réactions antigouvernementales parmi les milliers de jeunes supporters de football fortement politisés dans tout le pays. Les relations entre les clubs de supporters de football et les forces de sécurité égyptiennes demeurent tendues depuis quatre ans en raison du rôle moteur joué par ces organisations dans la révolution du Nil. Les matches de football sont parfois le théâtre de violences en Egypte. Ainsi 72 personnes avaient trouvé la mort lors d'un match à Port-Saïd en février 2012. Depuis, des mesures ont été prises pour réduire le nombre de spectateurs dans les stades mais celles-ci ont à leur tour provoqué des réactions violentes de la part de supporters essayant de pénétrer de force dans les enceintes sportives. (Stephen Kalin et Omar Fahmy; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant