Football : Lens évoluera bien en Ligue 2 la saison prochaine

le
0
Football : Lens évoluera bien en Ligue 2 la saison prochaine
Football : Lens évoluera bien en Ligue 2 la saison prochaine

Le long suspense entourant l'avenir du RC Lens a pris fin mardi avec la décision par la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), gendarme financier du football français, de maintenir le club en Ligue 2 au lieu de le rétrograder en National.

«J'ai eu Gervais Martel (le président du club, ndlr) au téléphone et il m'a confirmé que le club serait bien en Ligue 2», a déclaré Sylvain Robert, le maire de Lens, en conseil municipal mardi soir, selon un correspondant. «C'est une très bonne nouvelle, il faut maintenant travailler sur la saison prochaine», a ajouté l'élu lensois. Car la saison 2015/2016 sera placée une nouvelle fois, pour le club Sang et Or, sous le signe de la contrainte.

La décision de la DNCG stipule en effet, selon le maire, que le club ne pourra pas recruter à titre onéreux - c'est-à-dire pour un montant dépassant un seuil fixé, encore inconnu à cette heure - et sa masse salariale sera encadrée. Le RC Lens n'avait quant à lui toujours pas communiqué sur le verdict rendu par la DNCG. En proie à de grosses difficultés financières, le club artésien était convoqué par la DNCG pour apporter des garanties solides sur ses comptes.

Il risquait une rétrogradation en National si son président, Gervais Martel, ne présentait pas une garantie de 4 millions d'euros, sur un budget total nécessaire de fonctionnement de l'ordre de 8 millions d'euros. Une première audience avait déjà eu lieu la semaine dernière entre Martel et la DNCG. Le président lensois, qui ne possède que 0,01% du capital du RCL, avait déclaré il y a un mois avoir trouvé la somme attendue par la DNCG: «Je vais amener 15 millions d'euros en compte courant bloqué. Cela donnera une sécurité à tout le monde.»

Alors qu'il n'était pas formellement convoqué à nouveau, Gervais Martel est retourné mardi devant la DNCG accompagné du président du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais, Daniel Percheron. Une présence visiblement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant