Football: le PSG met à pied Peguy Luyindula

le
0

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain, leader de la Ligue 1, a mis à pied lundi à titre conservatoire son attaquant Peguy Luyindula, dont la mise à l'écart du groupe professionnel depuis le début de saison a provoqué un bras de fer juridique.

"Le comportement récent de Peguy Luyindula a conduit le PSG à engager une procédure disciplinaire à son encontre", dit un communiqué publié lundi soir sur le site internet du club.

"Une convocation à un entretien préalable lui a été notifiée (lundi) matin et, dans l'attente de cet entretien, il a été mis à pied à titre conservatoire", poursuit le texte.

Selon plusieurs médias français, le club aurait l'intention de lancer une procédure de licenciement à l'encontre de l'attaquant âgé de 32 ans, trois fois champion de France avec Lyon entre 2002 et 2004.

L'ancien international, sélectionné six fois sous le maillot bleu et dont le contrat à Paris expire en juin, a été écarté du groupe professionnel entraîné par Antoine Kombouaré dès l'entame de la saison et évolue depuis l'été avec l'équipe réserve.

Mais il avait bénéficié jeudi d'une décision de la Ligue professionnelle de football (LFP), qui avait estimé que le PSG contrevenait à ses règlements en n'octroyant pas au joueur un accès aux installations de l'équipe professionnelle et avait enjoint au club de régulariser la situation.

Peguy Luyindula avait retrouvé le lendemain le terrain d'entraînement avec le reste de l'équipe première, mais avait déploré avoir été "mis de côté" durant la séance.

Le PSG, qui retrouve les sommets du football français cette saison avec l'arrivée de son nouvel actionnaire qatari, QSI, s'est déjà distingué en 2007 en limogeant un joueur de son effectif professionnel.

Pour avoir tenu des propos très critiques dans la presse envers son entraîneur d'alors, Guy Lacombe, le milieu de terrain international Vikash Dhorasso avait été mis à pied, puis licencié par le club.

Le PSG occupe actuellement la tête du classement de Ligue 1 avec trois points d'avance sur Montpellier après 13 journées.

Grégory Blachier, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant