Football-Le Portugal en liesse avec sa victoire à l'Euro 2016

le
0
 (Actualisé avec nouvelles citations) 
    LISBONNE, 11 juillet (Reuters) - Les Portugais ont laissé 
éclater leur joie dimanche après la victoire 1-0 de leur équipe 
contre la France en finale de l'Euro 2016 de football, première 
grande victoire pour le pays dans un tournoi international de 
football. 
    "C'est fou", a déclaré Lucas Anagua, jeune supporter de 17 
ans au milieu de la foule à Praca do Comercio, la place 
principale de Lisbonne, où le match au stade de France était 
retransmis sur écrans géants. "Je fais faire la fête ce soir", 
a-t-il ajouté tandis que pétards et klaxons retentissaient dans 
la capitale. 
    "C'est la chose la plus incroyable que j'ai jamais vue", a 
déclaré un autre supporter. 
    Le but de la victoire a été marqué par le Lillois Eder 
durant les prolongations . 
    "J'ai gardé la foi", a déclaré le président portugais 
Marcelo Rebelo de Sousa à la chaîne de télévision RTP. "Nous 
avons été capables de tout endurer. C'était le Portugal à son 
meilleur niveau." 
    Des milliers de personnes ont envahi les rues. "Portugal, 
Portugal, Portugal", criait-on. 
    "La victoire de l'équipe nationale est la reconnaissance de 
la valeur du football portugais et donne du prestige à notre 
pays", a déclaré la Fédération portugaise de football dans un 
communiqué. 
    De la même manière que le président français François 
Hollande avait déclaré qu'une victoire de la France serait bonne 
pour le moral des Français, le sacre du Portugal constitue un 
soulagement pour un pays en voie de redressement économique avec 
après avoir beaucoup souffert de la crise de la dette dans la 
zone euro. 
    La victoire a été d'autant plus appréciée que le capitaine 
et star de l'équipe portugaise, Cristiano Ronaldo, a été 
contraint de quitter la partie après une blessure au genou peu 
après le début de la rencontre. 
    La victoire vient également effacer pour les Portugais le 
mauvais souvenir laissé par la perte du match contre la Grèce 
lors de l'Euro en 2004, il y a 12 ans. 
 
 (Axel Bugge; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant