Football: le Liban au coeur d'une affaire de matches truqués

le
0
LE LIBAN AU COEUR D'UNE AFFAIRE DE MATCHES DE FOOTBALL TRUQUÉS
LE LIBAN AU COEUR D'UNE AFFAIRE DE MATCHES DE FOOTBALL TRUQUÉS

SINGAPOUR (Reuters) - La confédération asiatique de football (AFC) examine un rapport de la Fédération libanaise au sujet de sanctions prises contre 24 joueurs accusés d'être impliqués dans un scandale de matches truqués.

Les soupçons de tricherie portent sur des rencontres internationales et sur des matches de l'AFC Cup, l'équivalent asiatique de la Ligue Europa.

"Nous avons reçu aujourd'hui un rapport et notre commission de discipline est en train de l'examiner", a dit l'AFC mercredi à Reuters.

L'enquête, qui se fonde notamment sur une soixantaine de témoignages, a été menée pendant deux mois par le secrétaire général de la Fédération de football d'Asie de l'Ouest (Waff), Fadi Zreiqat.

Ce dernier a précisé que les joueurs, dont certains ont été suspendus à vie, pouvaient faire appel des sanctions.

Si la Confédération asiatique ou la Fifa décident de sanctions, le Liban pourrait perdre toute chance de se qualifier pour la Coupe du monde 2014.

Le football asiatique est en proie depuis de longues années à ce type d'affaires, notamment en Chine, en Corée du Sud et en Malaisie.

Au début du mois, Europol avait attiré l'attention sur cette région du monde en imputant quelque 680 matches truqués dans le monde à un réseau dirigé de Singapour.

Patrick Johnston, Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant