Football : le Gazélec Ajaccio accède à la Ligue 1

le
0
Football : le Gazélec Ajaccio accède à la Ligue 1
Football : le Gazélec Ajaccio accède à la Ligue 1

Deux clubs corses dans l'élite pour la saison 2015-2016. Avec, comme dernier venu, l'improbable Gazélec Ajaccio qui était lanterne rouge de L2 en 2012/13. Grâce à sa victoire face à Niort (3-2), vendredi soir, le GFC Ajaccio accède à la première division pour la toute première fois de son histoire. Cette équipe corse, que personne n'attendait à ce niveau, a validé son billet pour la L1 mais risque de souffrir la saison prochaine avec son stade aussi minuscule que son budget.

Il y a deux ans, le club fondé en 1960 retrouvait la Ligue 2 après 19 ans d'absence. Mais l'expérience virait rapidement au cauchemar, avec une relégation quasiment actée à la mi-championnat et de multiples incidents (Lens-GFCA, GFCA-Monaco) lourdement sanctionnés (points en moins, président condamné). Renvoyé en National, le club ne s'est pas affolé, a conservé le même entraîneur, Thierry Laurey, et un groupe quasiment inchangé, pour réussir le pari de remonter en L2 après une seule saison au troisième échelon national.

Et cette fois, tout en faisant profil bas, le club a connu une trajectoire inverse. Comment expliquer la métamorphose de cette équipe ? La clé de ce succès est d'abord à chercher du côté d'un recrutement très judicieux. Le Gazélec a réussi à attirer des joueurs expérimentés, au premier rang desquels Jérémy Bréchet, 35 ans.

Avec l'ancien défenseur de Lyon et de Bordeaux, arrivé début septembre, le 'Gaz' n'a encaissé que 14 buts en 27 matches. Pièce maîtresse, il intercepte, commande sa défense avec brio, anticipe et relance. Les anciens Valenciennois, David Ducourtioux (37 ans, 4 buts, 4 passes décisives) qui peut jouer partout (défenseur latéral ou axial, milieu récupérateur ou offensif) et Grégory Pujol (35 ans, 4 buts, 3 passes décisives), attaquant infatigable, également arrivés lors du mercato 2014, sont eux aussi rapidement devenus des cadres.

En complément de ce recrutement malin s'ajoute la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant