Football : le coup de gueule d'Eugène Saccomano

le
0
Zlatan s'en prend à l'arbitre à la suite d'une décision qu'il estime injustifiée.
Zlatan s'en prend à l'arbitre à la suite d'une décision qu'il estime injustifiée.

"Je te casse la jambe, mais je t'ai rien fait !" Voilà ce qui fait sortir Eugène Saccomano de ses gonds. Le consultant du Point.fr pointe en effet du doigt un comportement particulièrement répandu sur les pelouses de France et d'Europe : quand un joueur se fend d'une faute incontestable sur un de ses adversaires mais s'en défend, en agitant les mains dans tous les sens et en expliquant... que ce n'est pas lui ! Voire qu'il n'a pas touché sa victime..."Insupportable pour les spectateurs et téléspectateurs", estime Eugène Saccomano, qui y voit là une attitude singulière au ballon rond par rapport à d'autres sports "moins malhonnêtes" : "Dans les autres sports, on reconnaît bien plus facilement qu'on a commis une faute." Une hypocrisie d'autant plus critiquable que, aujourd'hui, grâce aux caméras, personne n'échappe aux ralentis qui permettent à tout un chacun de faire un avis. Même la commission de discipline de la Ligue les utilise pour accentuer ou diminuer une sanction prononcée contre un joueur.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant