Football-Le championnat égyptien suspendu

le
0

(Actualisé avec indemnités) LE CAIRE, 9 février (Reuters) - Tous les matches de football sont suspendus pour une durée indéterminée en Egypte après la mort, dimanche, d'une vingtaine de personnes lors de heurts entre supporters d'un club du Caire et forces de l'ordre avant une rencontre dans la capitale égyptienne. Le ministère égyptien de la Santé a fait état de 19 tués mais le parquet a avancé un bilan de 22 morts. L'Egypte a annoncé que les familles des victimes seraient indemnisées à hauteur de 25.000 livres égyptiennes (2.900 euros). Le club des supporters de l'équipe cairote de Zamalek affirme sur sa page Facebook que les échauffourées ont fait "28 martyrs pour l'instant". La plupart des personnes tuées ont été piétinées par la foule lorsque les forces de l'ordre ont procédé à des tirs de gaz lacrymogène afin de disperser les supporters de Zamalek qui tentaient de s'introduire dans le stade où leur équipe devait affronter le club rival de l'Enppi. Toutes les rencontres, celles des trois premières divisions nationales et celles des divisions inférieures, sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. "La Fédération égyptienne a décidé d'interrompre tous les matches à tous les niveaux de compétition afin de porter le deuil des victimes des malheureux événements qui se sont produits lors du match entre Zamalek et l'Enppi", indique un communiqué publié sur le site de la fédération. Le président de la Fifa, Sepp Blatter, a adressé une lettre de condoléances au président de la Fédération égyptienne de football, Gamal Allam. Les matches du championnat égyptien se jouent devant un public limité depuis les violences qui avaient fait 72 morts lors d'une rencontre à Port Saïd en février 2012. (Osama Khairy; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant