Football: la mort de Morosini reste inexpliquée après l'autopsie

le
0
L?AUTOPSIE DE PIERMARIO MOROSINI N?ÉLUCIDE PAS LES CAUSES DE SA MORT
L?AUTOPSIE DE PIERMARIO MOROSINI N?ÉLUCIDE PAS LES CAUSES DE SA MORT

ROME (Reuters) - L'autopsie pratiquée lundi sur le corps de Piermario Morosini, footballeur professionnel du club italien de Livourne mort samedi en plein match, n'a pas permis de déterminer les causes exactes de son décès.

De nouveaux examens, toxicologiques notamment, seront menés dans les jours à venir.

Le joueur, qui était âgé de 25 ans, a été terrassé par une crise cardiaque à la 31e minute d'un match comptant pour la Serie B, le championnat professionnel de deuxième division italienne de football, à Pescara.

Les médecins ont tenté de ranimer l'ancien international en sélection des moins de 21 ans mais son décès a été constaté à son arrivée à l'hôpital.

"Il n'y a aucun signe évident qui nous permette de déterminer les raisons de la mort de ce garçon" a déclaré à l'agence italienne de presse ANSA Christian D'Ovidio, un responsable des services de santé.

Morosini, dont les funérailles auront lieu jeudi, n'est pas le premier footballeur en activité victime d'un malaise cardiaque en plein match.

Le 17 mars, Fabrice Muamba, joueur de Bolton, a été pris d'une crise cardiaque lors d'un match de Coupe d'Angleterre contre Tottenham. Après avoir été "en état de mort effective" pendant 78 minutes, il a survécu et est sorti lundi de l'hôpital de Londres où il avait été admis.

Au moins vingt joueurs professionnels sont morts sur le terrain ces vingt dernières années, et les contrôles médicaux, notamment dans le domaine cardiaque, se sont intensifiés dans les clubs mais sont encore considérés comme insuffisants par certains observateurs.

Catherine Hornby, Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant