Football-La Marseillaise reprise par les Anglais à Wembley

le
0

(Précisions) LONDRES, 17 novembre (Reuters) - Des supporters anglais ont repris en choeur La Marseillaise avant le coup d'envoi de la rencontre amicale entre les équipes d'Angleterre et de France, mardi au stade londonien de Wembley. Parmi eux se trouvaient le Premier ministre David Cameron, le prince William et le maire de Londres, Boris Johnson. En entonnant l'hymne national français, ils entendaient rendre hommage aux victimes des attaques qui ont ensanglanté Paris et Saint-Denis vendredi, et dont le bilan provisoire s'élève à 129 morts et plus de 350 blessés. Les quelque 80.000 spectateurs réunis dans l'enceinte ont chaleureusement applaudi l'entrée des deux équipes et observé une minute de silence. Le texte de la Marseillaise a été diffusé sur les écrans géants du stade, dont l'arche était illuminée de bleu, de blanc et de rouge, tandis que des supporters des deux équipes brandissaient le drapeau français et des messages invitant à "prier pour Paris", sous la devise "Liberté, égalité, fraternité". Les joueurs des deux équipes ont été conduits sur le terrain par le prince William et les sélectionneurs des deux équipes qui portaient des couronnes de fleurs. Le sélectionneur de l'équipe d'Angleterre, Roy Hodgson, a souligné que l'accueil réservé aux joueurs et aux supporters français montrait combien les attentats de vendredi à Paris ont horrifié la population britannique. "L'équipe de France et la fédération française voulaient vraiment que ce match ait lieu pour dire clairement que les terroristes ne l'emporteront pas", a-t-il déclaré sur ITV avant le début de la rencontre. "C'est une démonstration de solidarité mais aussi un défi" lancé aux terroristes, a-t-il ajouté. (Costas Pitas et Mike Collett,; Nicolas Delame et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant