Football : la Juventus championne d'une Italie frappée par la violence

le
0
Football : la Juventus championne d'une Italie frappée par la violence
Football : la Juventus championne d'une Italie frappée par la violence

La Juventus a conquis le titre sans jouer, dimanche grâce à la défaite de l'AS Rome à Catane (4-1) lors de la 36e journée de Serie A. Le retour de la violence dans le calcio a relégué au second plan ce sacre, au lendemain de la finale de Coupe d'Italie Naples-Fiorentina (3-1) où trois tifosi ont été blessés par balle.

Un blessé dans un état critique, une inculpation pour tentative de meurtre, des lancers de fumigènes sur les pompiers : le calcio a montré samedi son pire visage au stade Olympique de Rome, dont le terrain a été envahi au coup de sifflet final face à un service d'ordre complètement dépassé.

Dimanche matin les condamnations pleuvaient en Italie. «Sang sur le calcio», titrait la Gazzetta dello sport, ajoutant : «La finale devait être une fête, en réalité elle est la photographie du triste état de notre football». «La finale est tachée de sang», pour le Corriere dello sport.

VIDEO. Trois supporteurs blessés avant la finale de la Coupe d'Italie

«Pourquoi le ministère de l'Intérieur n'est-il pas capable d'organiser un match de foot, qui devrait être un jeu d'enfant», s'est emporté le président du club de Naples, Aurelio De Laurentiis.

«Malheureusement le foot italien est comme ça, a commenté l'entraîneur de la Fiorentina, Vincenzo Montella. Certains joueurs, même des Italiens, préféreront aller jouer ailleurs à cause d'événements comme celui-là.»

Après l'enquête sur les incidents de la veille, qui ont pour l'essentiel eu lieu viale Tor di Quinto, à environ 300 m du stade, un supporteur de la Roma a été arrêté dimanche.

Daniele De Santis, 48 ans, déjà connu des autorités et identifié comme un «ultra» de l'AS Rome, club qui ne participait pas au match, a tiré des coups de feu en direction de tifosi napolitains qui l'encerclaient après qu'il les a provoqués, selon la police.

Il a été inculpé de «tentative d'homicide». Il était hospitalisé après avoir été ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant