Football : la Fifa veut déjà fermer son musée pour réduire ses coûts

le
0
Football : la Fifa veut déjà fermer son musée pour réduire ses coûts
Football : la Fifa veut déjà fermer son musée pour réduire ses coûts

Le musée de la Fifa va - déjà - fermer, moins d'un an après, son inauguration à Zurich (Suisse). La Fédération internationale souhaite réduire ses coûts, elle qui va perdre 30 millions CHF, franc suisse (28 millions d'euros) en 2016. C'est là le dernier épisode en date de la politique de réduction des coûts de l'instance mondiale. Selon une source proche, «le nouveau directeur du musée a annoncé, mardi, aux salariés, que la Fifa avait décidé de fermer le musée».

 

La Fifa a en effet confirmé qu'une réunion s'était tenue, mardi, entre Zvonimir Boban, nouveau secrétaire général adjoint de l'organisation internationale, et une partie du personnel du musée, mais a démenti l'annonce d'une fermeture, pourtant planifiée pour mai 2017, selon plusieurs sources.

 

«La Fifa a créé un groupe de travail pour développer un modèle économique viable pour le musée (...). Le groupe évalue toutes les options, notamment un changement complet de l'organisation physique actuelle du musée», s'est bornée à reconnaître la Fifa.

 

Un investissement de 128 millions d'euros

 

Ce groupe de travail, présidé par Zvonimir Boban, compte également l'Italienne Evelina Christillin, nouvelle membre du Conseil de la Fifa et représentant l'UEFA, ainsi que Marc Caprez, ancien responsable de la communication du musée de la Fifa. Evelina Christillin est présidente du Musée égyptien de Turin qui a récemment rouvert ses portes avec succès.

 

«Les propositions du groupe de travail seront présentées au Conseil de la Fifa en janvier prochain» a ajouté la Fifa, selon laquelle une analyse «en profondeur conduite dans le cadre de la restructuration en cours de la Fifa a montré que le Musée avait généré une perte estimée à environ 30 M CHF en 2016. Son concept opérationnel actuel ne lui permettrait pas de poursuivre son activité de façon viable au delà de 2016».

 

Le musée, dont la construction avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant