Football: l'UEFA lève une partie de la sanction de Malaga

le
0
L'UEFA LÈVE UNE PARTIE DE LA SANCTION DE MALAGA
L'UEFA LÈVE UNE PARTIE DE LA SANCTION DE MALAGA

PARIS (Reuters) - L'UEFA a allégé mercredi la sanction visant Malaga, qui reste suspendu de toute compétition européenne pour une saison mais n'est plus menacé d'une deuxième année d'interdiction après avoir régularisé sa situation financière.

Le club espagnol a été exclu en décembre de la prochaine Coupe d'Europe pour laquelle il se qualifierait d'ici 2017 en raison d'arriérés de paiement "significatifs".

Il était menacé d'une deuxième année de suspension s'il ne les réglait pas avant le 31 mars. L'UEFA a fait savoir que la chambre de jugement de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) avait levé ce sursis.

"L'ICFC confirme que les clubs Malaga, Hajduk Split, Osijek, Dinamo Bucarest, Partizan et Vojvodina ont rempli toutes les conditions imposées et que, par conséquent, aucune sanction avec sursis ne sera appliquée", dit un communiqué.

Malaga, sixième de la Liga à deux journées de la fin et bien parti pour se qualifier pour la Ligue Europa, a fait appel de l'année de suspension ferme devant le Tribunal arbitral du sport (Tas), qui n'a pas encore rendu sa décision.

Le club andalou, propriété qatarie, s'est hissé cette saison en quart de finale de la Ligue des champions où il a été éliminé par le Borussia Dortmund, qui disputera samedi la finale face au Bayern Munich.

Les sanctions prononcées cet hiver font partie de la nouvelle politique de fair-play financier voulue par l'UEFA et son président, Michel Platini, qui exige de tous les clubs européens de présenter des comptes équilibrés à partir de la saison prochaine.

Olivier Guillemain et Grégory Blachier, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant