Football: l'OM et le Losc on trouvé un accord pour Dimitri Payet

le
0
ACCORD ENTRE L'OM ET LILLE POUR DIMITRI PAYET
ACCORD ENTRE L'OM ET LILLE POUR DIMITRI PAYET

MARSEILLE (Reuters) - L'Olympique de Marseille a annoncé jeudi avoir trouvé un accord avec Lille pour le transfert de l'attaquant Dimitri Payet, dans le cadre d'une transaction évaluée à près de 10 millions d'euros.

"L'OM a trouvé un accord de principe avec Lille et le joueur Dimitri Payet pour son arrivée au club. Celui-ci est sous réserve du passage avec succès de sa visite médicale, dans le courant de la semaine prochaine", fait savoir le club olympien dans un communiqué où la durée du contrat n'est pas précisée.

L'international français, sélectionné à cinq reprises, s'est réjoui depuis son lieu de vacances, à La Réunion, que le Losc et l'OM soient tombés d'accord.

"Je ressens une grande satisfaction. Quand on est au coeur d'une période de mutation, les négociations, les discussions plongent un homme dans l'attente. Le temps est toujours long, mais vous parler signifie que ces moments sont terminés", explique-t-il dans un entretien publié sur le site officiel du club.

Révélé à Nantes, puis à Saint-Etienne, Payet sort d'une saison pleine avec le Losc avec lequel il a marqué 12 buts et délivré autant de passes décisives.

Ce transfert, dit-il, s'inscrit dans une logique de progression et le Réunionnais s'est dit très fier de rejoindre Marseille, club français le plus titré et dauphin du PSG la saison dernière.

"L'histoire parle. L'OM a un passé, une histoire chargée de titres, d'émotions. Le club est un monument du sport français", estime le joueur âgé de 26 ans.

Payet explique aussi avoir pris en ligne de compte la proximité de la Coupe du monde, qui aura lieu au Brésil l'an prochain. Jouer à l'OM, qui disputera la prochaine Ligue des champions, pourrait lui permettre de franchir un pallier et de pérenniser sa place chez les Bleus.

"L'équipe de France, la perspective du Mondial 2014 ont été des éléments déterminants dans ma réflexion, mais pas seulement. Je voulais rester en France", dit-il.

"Tout au long de ma carrière, j'ai toujours privilégié le choix sportif. Penser à 2014, c'est bien, mais l'OM c'est aussi vivre la Ligue des champions, évoluer dans un groupe de qualité et atteindre des objectifs élevés en championnat. Le challenge est relevé, il est déjà passionnant."

Jean-François Rosnoblet avec Olivier Guillemain à Paris, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant