Football: l'Inter risque une nouvelle sanction pour racisme

le
0
L?INTER SOUS LA MENACE D?UNE NOUVELLE SANCTION DISCIPLINAIRE POUR RACISME
L?INTER SOUS LA MENACE D?UNE NOUVELLE SANCTION DISCIPLINAIRE POUR RACISME

BERNE (Reuters) - L'Inter Milan risque de voir une nouvelle procédure disciplinaire ouverte à son encontre par l'instance dirigeante du football européen en raison du comportement raciste de ses supporters, a dit lundi l'UEFA.

De nouveaux incidents ont émaillé le huitième de finale de la Ligue Europa entre le club de Serie A et son adversaire anglais, Tottenham, le 14 mars au stade Giuseppe-Meazza.

Un communiqué de l'UEFA précise qu'une enquête a été ouverte pour "comportement raciste des supporters, défaut d'organisation et jets de projectiles et de fumigènes".

L'attaquant togolais de Tottenham, Emmanuel Adebayor, avait été la cible particulière du racisme des supporters de l'Inter, devant endurer cris de singe et jets de bananes en plastique.

Tottenham s'est qualifié pour les quarts de finale de la compétition à la faveur des buts marqués à l'extérieur, les deux équipes s'étant séparés sur un 4-4 après les matches aller et retour. Le but de la qualification a été marqué par Adebayor.

Andre Villas-Boas, le manager de Tottenham, avait déclaré à la presse après le match qu'il était "très facile" d'entendre les chants incriminés et dit espérer que l'UEFA en prendrait acte. L'UEFA étudiera le cas du club italien le 19 avril.

Le mois dernier, l'Inter s'était déjà vu infliger une amende de 50.000 euros par la Ligue italienne de football après des insultes racistes de ses supporters à l'encontre de Mario Balotteli lors du derby contre le Milan AC.

Brian Homewood; Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant