Football : l'incohérence du classement Fifa

le
0
Les Diables rouges occupent la tête du classement Fifa pour la première fois de leur histoire.
Les Diables rouges occupent la tête du classement Fifa pour la première fois de leur histoire.

Le 5 novembre prochain, la Fifa officialisera son classement, sponsorisé par Coca Cola, des meilleures sélections nationales. Et ce sera la Belgique qui occupera la première marche du podium. Situation inédite, un pays qui n'a gagné aucune compétition internationale se trouve à la tête de ce classement. Les Diables rouges, déjà bien positionnés aujourd'hui à la troisième place, se voient récompensés de leur parcours satisfaisant en éliminatoires de l'Euro 2016, groupe B, matérialisé par sept victoires, deux matches nuls et une défaite (face au pays de Galles) en dix rencontres. Une campagne certes auréolée par 23 points au compteur et une qualification directe au championnat d'Europe. Mais on est quand même loin de la promenade de santé de l'Angleterre qui a remporté tous ses matches dans le groupe E.

Comment la Fifa établit-elle cette hiérarchie ? Le nombre de points glanés pour un match dépend d'abord du résultat proprement dit (victoire, nul ou défaite). L'équipe empoche trois points en cas de victoire, un seul pour un nul et zéro pour une défaite. Un match qui se finit aux tirs au but rapporte deux points au vainqueur de la séance et un seul point (comme pour un match nul) au perdant. Le barème tient compte aussi de l'importance du match et s'inspire des critères du classement ATP en tennis : un succès en Coupe du monde rapporte davantage qu'un match amical pour le ballon rond comme une victoire en grand chelem vaut plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant