Football, l'Écosse est ta mère

le
0
Football, l'Écosse est ta mère
Football, l'Écosse est ta mère

Ce soir, la France affronte rien de moins que la nation qui a mis au monde le football actuel. Et ce n'est pas l'Angleterre, mais bien l'Écosse, à une époque où les royaumes n'étaient pas encore unis.

Oubliez tout ce que vous avez appris. Non, les règles de Cambridge ne sont pas à l'origine du plus beau des jeux en 1848. Non, le football moderne ne nous a pas été offert par les Anglais un soir de 1863 à Londres, dans l'antre de la taverne des francs-maçons. Et non, cet Anglais aviné ne vous la fera pas, en dernier argument après l'élimination de ses Three Lions en huitièmes avec expulsion de Wayne Rooney à la 47e : l'Angleterre n'a pas inventé le football. L'Écosse, si. Et le plus fou, c'est qu'elle l'a partagé.

D'Aberdeen à Cambridge en passant par Rugby


La paternité du foot est aussi disputée que celle de Summer dans Les feux de l'amour. Il y a le cuju chinois, le mangai paraguayen, le calcio florentin ou encore le pok-ta-pok des Mayas. Les Anglais ont emporté la mise historique avec la légendaire réunion de 1863, lorsque les tenants des Cambridge rules repartent victorieux face à ceux de Rugby dans la bataille qui les oppose sur l'utilisation des mains. Le football moderne est né, il se jouera avec les pieds. Et il se sépare définitivement du mob football, ce jeu moyenâgeux où tous les coups étaient permis que les autorités ont tenté d'interdire, sans grand succès. L'écriture des règles consacre la version universitaire du foot, plus civilisée que le violent "football de masse".


Mais, en 2010, la traduction d'un manuscrit de David Wedderburn rebat quelque peu les cartes. Dans Vocabula, le professeur d'Aberdeen retranscrit une partie jouée par ses élèves : "Choisissez votre côté. (…) Combien sont-ils dans l'autre équipe ? Coup d'envoi, pour que nous puissions commencer le match. Passez le ballon. (…) Si vous ne faites pas attention, ils vont vite marquer." Soit un match codifié, entre deux équipes égales,…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant