Football: l'Angleterre cherche un manager, Pearce à l'intérim

le
0
STUART PEARCE ASSURE L'INTÉRIM À LA TÊTE DE LA SÉLECTION ANGLAISE
STUART PEARCE ASSURE L'INTÉRIM À LA TÊTE DE LA SÉLECTION ANGLAISE

par Mike Collett

LONDRES (Reuters) - Stuart Pearce, qui entraîne les espoirs anglais, dirigera la sélection d'Angleterre pour le match amical du 29 février contre les Pays-Bas à Wembley, en attendant qu'un successeur soit trouvé à Fabio Capello.

Le président de la Fédération anglaise de football (FA), David Bernstein, a annoncé cette décision lors d'une conférence de presse organisée jeudi, au lendemain de la démission surprise du technicien italien.

"Il a une énorme expérience au sein de cette organisation et en dehors (...) Il connaît très bien les joueurs. J'ai confiance en Stuart et avec lui, nous serons entre de bonnes mains", a expliqué David Bernstein, en précisant que Stuart Pearce avait lui-même proposé d'assurer l'intérim.

Manager de l'équipe d'Angleterre depuis 2007, Fabio Capello a démissionné mercredi soir en raison d'un désaccord avec la FA sur le sort réservé au capitaine de l'équipe John Terry, déchu de son brassard par la fédération, en attendant son procès pour injures racistes présumées à l'encontre d'un joueur des Queens Park Rangers, Anton Ferdinand.

La démission de Fabio Capello, l'un des entraîneurs européens les plus capés en exercice, intervient à quatre mois de l'Euro en Ukraine et en Pologne, où l'Angleterre doit notamment affronter la France lors de la phase de groupes.

"PAS NÉCESSAIREMENT ANGLAIS"

"Notre priorité est de trouver un nouveau sélectionneur (...) Nous sommes déterminés à choisir la meilleure personne possible", a expliqué David Bernstein. "Nous ne souhaitons pas nous précipiter, nous voulons faire les choses correctement, de manière professionnelle", a-t-il poursuivi.

Se refusant à tout commentaire quant à une éventuelle nomination de l'actuel manager de Tottenham, Harry Redknapp, présenté par la presse britannique comme le favori pour succéder à Fabio Capello, David Bernstein a laissé entendre que la FA privilégiait la piste d'un entraîneur anglais.

Même si la porte reste ouverte à d'autres.

"Il ne sera pas nécessairement anglais mais il y a manifestement une préférence pour qu'il soit anglais ou britannique. Nous souhaitons la meilleure personne possible mais nous n'écartons, à ce stade, aucune piste", a-t-il dit.

David Bernstein a tenu à souligner que la séparation entre la FA et Fabio Capello s'était déroulée sans heurt.

Dans un communiqué publié peu avant l'intervention devant la presse du président de la FA, le technicien italien avait également insisté sur ce point.

"Je voudrais remercier l'ensemble des joueurs, l'encadrement et la Fédération pour le professionnalisme dont ils ont fait preuve au cours de mes années passées à la tête de la sélection d'Angleterre," dit-il.

Jean-Stéphane Brosse et Olivier Guillemain pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant