Football: l'absence de Mata, signe de richesse selon Martinez

le
0
L'ABSENCE DE JUAN MATA DANS LA SÉLECTION ESPAGNOLE ILLUSTRE L'OPULENCE DU FOOTBALL IBÉRIQUE
L'ABSENCE DE JUAN MATA DANS LA SÉLECTION ESPAGNOLE ILLUSTRE L'OPULENCE DU FOOTBALL IBÉRIQUE

MADRID (Reuters) - L'absence de Juan Mata dans la liste des joueurs espagnols convoqués pour affronter la Biélorussie et la France a quelque chose de cruel mais elle donne un indice de l'opulence du football ibérique, a estimé mardi le milieu Javi Martinez.

La forme éblouissante du joueur de Chelsea depuis la reprise de la Premier League n'a pas suffi à convaincre le sélectionneur Vicente del Bosque de faire appel à ses services pour les deux matches de qualification à la Coupe du monde 2014.

Il fait partie de ces joueurs brillants en Angleterre mais un peu oubliés dans leur pays, à l'image de Santi Cazorla ou de Javi Garcia qui régalent les supporters d'Arsenal et de Manchester City tous les week-ends.

"Qu'un joueur comme Mata soit absent montre à quel point il est difficile de se faire une place dans l'équipe", a estimé Javi Martinez lors d'une conférence de presse donnée au quartier général de la Roja, près de Madrid.

Juan Mata, qui faisait partie de l'équipée victorieuse au Mondial 2010, est en concurrence avec des joueurs difficiles à déloger de leur place de titulaire, tels que Cesc Fabregas, Andres Iniesta, ou David Silva.

"Selon moi, c'est l'un des cinq meilleurs joueurs de Premier League et le fait qu'il ne soit pas là montre la qualité que nous possédons", a ajouté l'ancien milieu de terrain de l'Athletic Bilbao passé cet été au Bayern Munich.

"Mata est très fort mentalement et cela va l'aider à s'améliorer pour regagner sa place dans l'équipe."

Iain Rogers, Simon Carraud pour le service français, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant