Football: José Mourinho fait son retour à Chelsea

le
0
JOSÉ MOURINHO CHEZ LES BLUES
JOSÉ MOURINHO CHEZ LES BLUES

par Alan Baldwin

LONDRES (Reuters) - Chelsea a déroulé lundi le tapis rouge à José Mourinho, de retour six ans après comme entraîneur du club de Premier League où il est devenu le "Special One".

Le Portugais, qui a refermé ce week-end la parenthèse du Real Madrid, avait remporté le titre de champion d'Angleterre en 2005 et 2006 lors de son premier passage chez les Blues, avant de tomber en disgrâce en 2007.

Il s'est engagé pour quatre ans avec le club londonien.

"Je suis ravi d'accueillir à nouveau José à Chelsea. Ses succès dans la durée, sa volonté et son ambition en ont fait un candidat parfait", dit dans un communiqué le directeur général de Chelsea, Ron Gourlay.

"Notre objectif est de continuer à faire avancer le club et à réaliser des choses encore plus grandes à l'avenir. José est notre choix numéro un car nous pensons que c'est le manager idéal pour ça."

"Il était et il reste une personnalité extrêmement populaire au club et tout le monde ici a hâte de travailler à nouveau avec lui", poursuit le dirigeant.

Le désir était semble-t-il réciproque, tant le technicien avait fait part ces derniers mois son envie de revenir.

"Maintenant, je peux dire que je suis l'un des vôtres", a lancé José Mourinho avec un grand sourire dans un message adressé aux supporters diffusé sur la chaîne du club, Chelsea TV.

"Je n'ai jamais caché qu'en matière de football j'ai deux amours, l'Inter Milan et Chelsea. Et Chelsea est plus qu'important à mes yeux", a-t-il ajouté.

"C'était très, très dur de jouer contre Chelsea. Je ne l'ai fait que deux fois", a-t-il ajouté en songeant aux deux rencontres entre Chelsea et l'Inter en 2009-2010, la saison où José Mourinho est devenu champion d'Europe avec le club italien.

"Aujourd'hui, je vous fais les mêmes promesses qu'en 2004, à cette différence près que je suis l'un des vôtres."

ATTENDU PAR LES SUPPORTERS

Le secret était déjà largement éventé. José Mourinho lui-même avait déclaré à la télévision espagnole que son retour en Angleterre, pressenti de longue date, serait acté probablement au cours de la semaine.

Il était libre de ses engagements au Real depuis son dernier match samedi, une victoire 4-2 sur Osasuna.

"Je sens que les gens m'aiment là-bas", avait déclaré le technicien de 50 ans, qui avait posé ses valises à Londres pour la première fois en 2004.

"La vie est belle et courte. Il faut donc chercher ce qu'on croit être le meilleur", avait ajouté le Portugais, qui a également réussi à Porto - où il a décroché sa première Ligue des champions - et à l'Inter Milan.

Il arrive à Chelsea avec trois adjoints, Rui Faria, Silvino Louro and Jose Morais, qui viendront s'ajouter à l'équipe déjà en place, formée par Steve Holland, Christophe Lollichon et Chris Jones.

Une grande partie des supporters de Chelsea attendaient ce retour, et la nomination en novembre de l'Espagnol Rafael Benitez, jamais vraiment adopté par le public de Stamford Bridge, avait encore renforcé sa cote de popularité.

"D'après moi, 95% des supporters de Chelsea sont heureux que José revienne", a déclaré à la chaîne Sky Sports l'ancien défenseur Ron Harris.

A Chelsea, il n'est pas parvenu à dominer l'Europe mais le club a fini par y arriver sans lui : les Blues ont gagné la Ligue des champions l'an dernier et la Ligue Europa cette saison.

Cette année, ils ont fini à la troisième place et retrouveront donc la grande Europe à la rentrée, cette fois sous les ordres de José Mourinho.

La nomination du Portugais poursuit le renouvellement dans les grands clubs anglais. David Moyes est passé d'Everton à Manchester United pour y succéder à Alex Ferguson, retraité, et Manuel Pellegrini pourrait prendre la place laissée vacante par Roberto Mancini à Manchester City.

Avec Tony Jimenez à Londres et Iain Rogers à Madrid, Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant