Football: Joao Havelange parti, Sepp Blatter "maladroit"

le
0
COMPORTEMENT "MORALEMENT RÉPRÉHENSIBLE" POUR JOAO HAVELANGE À LA FIFA
COMPORTEMENT "MORALEMENT RÉPRÉHENSIBLE" POUR JOAO HAVELANGE À LA FIFA

BERNE (Reuters) - Le Brésilien Joao Havelange a quitté son poste de président d'honneur de la Fifa et Sepp Blatter n'a pas commis de faute, explique un rapport de la Commission d'éthique chargée d'enquêter sur une affaire de corruption qui implique ISL, l'ancien partenaire marketing de l'institution.

Le rapport de Hans-Joachim Eckert, président de la chambre de jugement de la Commission d'éthique de la Fifa, a été publié mardi et précise que Joao Havelange, président de la fédération de 1974 à 1998, a démissionné le 18 avril.

Il dit que le comportement de Havelange a été "moralement répréhensible" lors de ses rapports avec ISL, qui a déclaré faillite en 2001. Les agissements de Blatter, l'actuel président de la Fifa, ont, eux, été qualifiés de "maladroits".

"Le comportement du président Blatter a peut-être été maladroit mais rien n'indique qu'il y a eu faute eu égard aux règles éthiques", explique le rapport.

Brian Homewood, Julien Prétot pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant