Football - Italie : la Roma en pleine métamorphose

le
0
Francesco Totti, Daniele De Rossi et Rudi Garcia (de gauche à droite), le jour de la présentation du projet de nouveau stade en mars dernier.
Francesco Totti, Daniele De Rossi et Rudi Garcia (de gauche à droite), le jour de la présentation du projet de nouveau stade en mars dernier.

Treize années séparent l'AS Roma de son dernier titre de champion d'Italie. Et au pays où (presque) seule la victoire compte, la pilule a de plus en plus de mal à passer. Si terminer une saison sur deux vice-championne (2002, 2004, 2006, 2007, 2008, 2010 et 2014) l'a maintenue parmi les équipes avec lesquelles il faut compter, ses tifosi ont très mal vécu le revers en finale de Coupe d'Italie face à la Lazio en 2013. L'épopée victorieuse de 2001 - symbolisée par le quatuor Totti-Montella-Batistuta-Delvecchio - subsiste à peine dans l'inconscient des plus jeunes supporteurs qui viennent aujourd'hui garnir le stadio Olimpico. Mais depuis deux ans, la Ville éternelle se prend à rêver à nouveau. L'investisseur James Pallotta et le projet du futur stadeMembre du conseil d'administration du club romain depuis 2011 et président depuis août 2012, l'Américain de 55 ans est un entrepreneur qui a du nez. Son truc, c'est l'investissement de capitaux privés dans des secteurs de consommation, comme le sport et l'hôtellerie. À la tête de Raptor Group - une holding financière spécialisée dans ce type d'investissement -, son objectif est clair : faire de la Roma une marque mondiale comme l'est aujourd'hui Manchester United, qu'il aime désigner comme le modèle à suivre. Et tant pis si la crise des subprimes l'a amputé de près d'un cinquième de sa fortune. Sous son impulsion, les Celtics de Boston (dont il détient plusieurs participations) ont su...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant