Football - Italie : la Juve marque son territoire

le
0
Carlos Tevez a marqué l'unique but du choc entre la Juve et le Milan à San Siro.
Carlos Tevez a marqué l'unique but du choc entre la Juve et le Milan à San Siro.

La Juve reste la patronne de l'autre côté des Alpes. Et ce n'est pas cet AC Milan, fringant et auteur d'un début de saison sous le signe du renouveau, qui a pu se mettre en travers de l'équipe triple championne d'Italie en titre ce samedi. Longtemps maladroite, cette dernière a su faire preuve de patience pour concrétiser sa domination et s'imposer (1-0) à San Siro. Avec toujours aucun but encaissé après trois journées, la Juve s'est appuyée sur ses fondamentaux pour affirmer une fois de plus sa supériorité : une défense et une discipline de fer, et du talent pour créer devant. Allegri bat InzaghiMais ce Milan-Juve, était aussi une histoire d'entraineurs. Une histoire d'hommes même. Si Filippo Inzaghi (ancien joueur des deux clubs) n'a pas la mémoire courte, il se souvient certainement que c'est Massimiliano Allegri (alors entraineur du Milan) qui avait précipité la fin de sa carrière de joueur en 2012 en l'écartant peu-à-peu de l'équipe première. "Super Pippo" était alors parti trouver du réconfort avec les jeunes de la Primavera (équipe jeunes) pour un apprentissage express du métier d'entraineur. Deux petites années dont une et demie dans l'ombre d'Allegri, qui avait été remplacé par Clarence Seedorf durant la saison dernière. Ce samedi à San Siro, c'était bien Inzaghi qui se présentait sur le banc de l'équipe première milanaise pour faire face à son ex-technicien. Invaincu comme lui après deux journées, il a vu son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant