Football - Italie : Juventus-Naples, malheur au vaincu

le
0
Les Napolitains (en bleu) avaient remporté 2-1  le match aller en septembre 2015 (AFP PHOTO / CARLO HERMANN).
Les Napolitains (en bleu) avaient remporté 2-1  le match aller en septembre 2015 (AFP PHOTO / CARLO HERMANN).

C'était le 28 octobre 2015 : la Juventus se faisait battre 1-0 par le modeste club de Sassuolo pour la 10e journée de Serie A. Classée 12e avec douze points, la vieille dame souffrait d'une sévère bronchite. Pire, elle pouvait même pressentir dès l'automne que sa saison était définitivement ratée, car, jamais dans l'histoire de la Serie A, une équipe avec 12 points à ce stade de la compétition n'a été championne à la fin. La reprise après une riche saison 2014-2015 s'est avérée délicate. Pirlo et Vidal étaient partis l'été dernier, Pogba se trouvait orphelin au milieu du terrain et peinait à retrouver son meilleur niveau à l'automne dernier.

Sauf qu'aujourd'hui les Bianconeri ont balayé cette fatalité et peuvent, ce samedi 13 février, s'emparer de la première place en cas de victoire face au Napoli, leader actuel du championnat. Pour parvenir à un tel redressement, ils ont gagné 14 rencontres d'affilée, record du club et de la série en cours. L'occasion est donc trop belle pour la Juve. Ce club, qui a remporté presque 25 % des éditions de la Serie A depuis 1898 et qui truste aujourd'hui le Championnat d'Italie depuis quatre saisons, possède un gros ascendant psychologique sur le Calcio.

Une victoire face aux Napolitains serait un signe fort, comme si le sacre de la vieille dame était inéluctable, comme si le Scudetto était sa chose et qu'aucun signe indien historique ne lui...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant