Football: "Incident clos" pour Chafni et l'arbitre-assistant

le
0

PARIS (Reuters) - L'Auxerrois Kamel Chafni et l'arbitre-assistant qu'il accusait d'avoir tenu des propos racistes lors d'une rencontre de Ligue 1 contre Brest samedi dernier ont estimé que l'incident était clos, annonce l'AJ Auxerre dans un communiqué publié mercredi.

Les deux hommes ont eu un échange téléphonique, au cours duquel l'arbitre Johann Perruaux a nié avoir eu des mots racistes.

"M. Perruaux a confirmé (...) avoir dit 'dégage', qu'il regrettait cette vive réaction, qu'il n'avait pas eu à l'égard de M. Chafni une quelconque intervention à caractère raciste", peut-on lire dans le communiqué.

"M. Chafni a accepté de se satisfaire de cette déclaration et de la tenir pour vraie", ajoute le communiqué.

Le milieu de terrain, exclu lors du match remporté par Brest aux dépens d'Auxerre, avait dans un premier temps annoncé qu'il comptait porter plainte contre l'arbitre-assistant.

"MM. Chafni et Perruaux regrettent l'exploitation médiatique de cette affaire et considèrent dorénavant l'incident comme clos et dans un souci d'apaisement renoncent l'un à l'encontre de l'autre à toute procédure", précise la direction du club auxerrois.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant