Football: Franck Ribéry, un an après avoir raté le Ballon d'or

le
0
Football: Franck Ribéry, un an après avoir raté le Ballon d'or
Football: Franck Ribéry, un an après avoir raté le Ballon d'or

Franck Ribéry ne doit pas être peiné d'avoir définitivement tourné le dos à 2014. Profondément déçu de ne pas avoir remporté le Ballon d'or, attribué le 13 janvier 2014 au Portugais Cristiano Ronaldo, le Boulonnais, donné pourtant favori par d'aucuns, a ensuite connu une profonde déprime. Ce choc moral s'est répercuté sur son corps qui n'a pas cessé de le tracasser pendant de longs mois. Des soucis musculaires à une cuisse, une opération au fessier, puis des douleurs insoutenables dans le bas du dos ont pourri son premier semestre 2014.

La mort dans l'âme, il a alors renoncé au Mondial. Devant le peu d'émoi suscité en France par son forfait, il a décidé de mettre prématurément, cet été, un terme à sa carrière internationale. Au passage, il a abandonné son double objectif de fin de carrière avec le maillot tricolore: disputer l'Euro 2016 en France et atteindre le cap des 100 capes (NDLR : il en totalise 81 et 16 buts). Parallèlement, il a pris ses distances avec l'Hexagone. Depuis le début du printemps, il ne parle plus aux médias de son pays, préférant multiplier les interviews avec les journaux allemands. Et il ne compte en aucune façon revenir sur sa décision et participer au championnat d'Europe. «J?ai tourné la page, a-t-il répété à l'envi ces derniers temps. J?ai vécu des hauts et des bas avec la sélection, mais désormais, je suis passé à autre chose. »

Outre-Rhin, il continue de jouir d?une aura intacte même s?il n?est plus aussi indispensable au Bayern. Il reste le chouchou de l?Allianz-Arena. Avant d'exécuter un corner ou à chacun de ses remplacements en cours de match, son nom est scandé par 71.000 supporteurs. Début décembre, il est entré dans l?histoire de la Bundesliga en devenant le joueur Français à compter le plus grand nombre de matches disputés (188) dans le championnat allemand, détrônant Matthieu Delpierre (186 pour Stuttgart et Hoffenheim). ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant