Football: Fourneyron veut tirer les leçons pour préparer l'Euro

le
0
LA MINISTRE DES SPORTS VEUT TIRER LES LEÇONS DES VIOLENCES APRÈS LE SACRE DU PSG
LA MINISTRE DES SPORTS VEUT TIRER LES LEÇONS DES VIOLENCES APRÈS LE SACRE DU PSG

PARIS (Reuters) - Valérie Fourneyron, ministre des Sports, compte tirer les leçons des incidents survenus lors de la célébration du titre de champion de France du Paris Saint-Germain pour préparer l'accueil des supporters en vue de l'Euro 2016 en France.

De violents incidents ont gâché les festivités prévues lundi soir, au lendemain de la conquête par le PSG de son premier titre depuis 1994, faisant une trentaine de blessés légers et des centaines de milliers d'euros de dégâts. Douze des 47 personnes interpellées devaient être jugées en comparution immédiate mercredi.

"Les responsables, ce sont les casseurs, les victimes, les supporters. Nous avons besoin d'en tirer les leçons (...) Certains ont bafoué les lois mais ce n'est pas le procès du football qui doit être fait", a-t-elle dit mercredi à des journalistes.

"Il ne faut pas oublier qu'il y avait, certes, quelques ultras, mais surtout des casseurs qui sont venus pour ça."

Valérie Fourneyron a rappelé que de nombreux clubs travaillaient avec les associations de supporters et a dit que des dispositions seraient prises en vue du prochain championnat d'Europe des Nations que la France organisera en 2016.

"Il faut que pour la fin de l'année 2013 des choses soient mises en place pour que la grande fête de l'Euro ne soit pas gâchée", a-t-elle dit.

Elle a précisé à Reuters qu'un travail serait réalisé avec les villes hôtes, les clubs et les associations pour limiter les risques de débordements autour des "fan zones", espaces dédiés aux supporters près des sites des grandes compétitions.

"Ce sont des espaces publics et il faut tout faire pour anticiper ce qui pourrait se passer dans ces espaces publics", a dit la ministre.

Les débordements de lundi l'ont mise "en colère", a dit Valérie Fourneyron, jugeant que de tels événements font "du mal au sport" et estimant que l'organisation de cette célébration avait été un échec.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Grégory Blachier et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant