Football : face au racisme, la Fifa continue de nager en plein déni

le
0
La secrétaire générale de la Fifa Fatma Samoura a récemment annoncé la fin de la task force antiracisme.
La secrétaire générale de la Fifa Fatma Samoura a récemment annoncé la fin de la task force antiracisme.

« Le travail a été fait, il est terminé. » C'est par cette formule que la vice-secrétaire générale de la Fifa Fatma Samoura a annoncé lundi, depuis la Convention Soccerex Global Football à Manchester, la dissolution de la task force chargée de lutter contre le racisme. Une décision surprenante.

« Cette task force avait un mandat bien spécifique qui a été entièrement rempli », s'est justifiée la Sénégalaise, nommée début 2016 en remplacement de Jérôme Valcke au sein des plus hautes fonctions de l'instance. La nouvelle a été transmise il y a quelques jours aux membres de cette task force dans une lettre. Fatma Samoura renvoie la balle aux différentes confédérations (UEFA, Conmebol, AFC, OFC, CAF, Concacaf), tout en signalant que la Fifa veillera par la suite à l'avancement de l'application de ses mesures.

Espérance de vie éphémère

N'est-il pas quelque peu hâtif d'estimer avoir pu, sur cette période, construire un fondement suffisamment solide pour que les confédérations et les fédérations luttent efficacement contre la discrimination ? Mis en place en 2013 sous Sepp Blatter, ce groupe de travail a principalement ?uvré pour un renforcement de l'arsenal juridique pour les cas de discrimination dans les stades. D'après Fatma Samoura, le groupe a soumis une série de recommandations qui « ont été transformées en un programme très musclé ».

En mai 2013, la Fifa avait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant