Football : face à Saint-Etienne, Boulogne veut «être le rayon de soleil du Nord»

le
0
Football : face à Saint-Etienne, Boulogne veut «être le rayon de soleil du Nord»
Football : face à Saint-Etienne, Boulogne veut «être le rayon de soleil du Nord»

Actuel 5e du National, l'US Boulogne-sur-Mer, espère toujours accéder à la Ligue 2 au printemps prochain. Son truculent président Jacques Wattez aborde la venue des Verts au stade de la Libération sans pression. Il se félicite même de l'anonymat relatif dans lequel son club prépare cette échéance.

Qu'espérez-vous de ce quart de finale contre Saint-Etienne ?

JACQUES WATTEZ. Ce sera un bon défi face à une équipe appartenant au top niveau français. On parle quand même de Saint-Etienne. Une formation très forte. Elle nous est supérieure dans tous les domaines. Et, en plus, elle a des dirigeants sympas. Donc, l'ASSE a 80 % de chance de se qualifier.

Et Boulogne 20 %...

(Ironique.) C'est bien calculé... Mais ça se tente, non ? 20 %, c'est très jouable. Sans se faire d'illusions, on jouera le coup à fond. Mais j'ai horreur de ceux parlant trop avant les matchs ou rêvant trop fort. Jouons d'abord la rencontre.

L'idée d'être le Calais 2015, une de vos victimes en Coupe cette saison, ne vous effleure pas ?

Mais ici, monsieur, on ne compare pas un Calaisien et un Boulonnais ! Cela ne se fait pas. Pour l'instant, on ne parle pas trop de Boulogne et de la Coupe de France et cela nous va très bien.

Une remontée en Ligue 2 est-elle obligatoire pour votre club ?

Je ne peux pas dire qu'on va retrouver un jour la L 1 où on a évolué en 2009-2010. Mais Boulogne mérite la L 2 pour redevenir un club pro. Et ce serait tellement bien pour notre public. Mais le dire ne suffit pas. Le championnat national est un combat et pas une science exacte. Et il est compliqué de s'en extirper.

Le football nordiste ne brille guère ces temps-ci. Dans ce contexte morose, que peut espérer votre club ?

Toutes les régions ont connu des mauvais cycles. En ce moment, c'est notre tour. En 2010, c'est vrai, il y avait 4 clubs nordistes en L 1. Mais Lille a un grand stade, Lens fait reconstruire le sien et Valenciennes a aussi des atouts. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant