Football: Evra devra s'expliquer "dans les jours qui viennent"

le
0
PATRICE EVRA DEVRA S'EXPLIQUER "DANS LES JOURS QUI VIENNENT"
PATRICE EVRA DEVRA S'EXPLIQUER "DANS LES JOURS QUI VIENNENT"

ZURICH (Reuters) - L'arrière gauche des Bleus Patrice Evra devra s'expliquer "dans les jours qui viennent" sur ses commentaires virulents adressés à des consultants de médias français, a dit lundi le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët.

Le dirigeant et Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, ont convoqué le joueur peu après la diffusion sur TF1 dimanche matin d'un entretien dans lequel il s'en prend à quatre habitués des plateaux de télévision, dont les anciens internationaux Bixente Lizarazu et Luis Fernandez.

Le défenseur de Manchester United, qui avait écopé d'une suspension de cinq matches pour sa participation à la grève d'entraînement de Knysna en 2010 en Afrique du Sud, les a notamment qualifiés de "clochards" et de "parasites" et accusés de nuire à son image auprès du public français.

Dans un communiqué rendu public dimanche, la FFF ne précise ni la date de la rencontre ni les éventuelles sanctions encourues par Patrice Evra.

"On va le rencontrer dans les jours qui viennent", a dit Noël Le Graët à la presse à Zurich, à l'issue du tirage au sort des barrages du Mondial 2014 pour la zone Europe.

L'équipe de France a hérité de l'Ukraine qu'elle affrontera les 15 et 19 novembre, avec l'objectif de se qualifier pour le Brésil et de redorer une image ternie.

"J'aimerais qu'elle soit aimée et estimée. C'est un match capital, ne pas aller au Brésil serait vraiment dommage", a ajouté le président de la FFF.

Morade Azzouz, édité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant