Football - États-Unis : le soccer de plus en plus populaire

le
0
Thierry Henry a rejoint les New York Bulls en 2010 jusqu'à sa retraite sportive en 2014.
Thierry Henry a rejoint les New York Bulls en 2010 jusqu'à sa retraite sportive en 2014.

Longtemps au second plan, derrière le baseball ou encore le football américain, le "soccer" poursuit sa percée aux États-Unis en réussissant notamment à attirer les spectateurs. Pour ce faire, le pays continue d'attirer des stars du ballon rond et leur offre une fin de carrière dorée.

Créée en 1993, la Major League Soccer (MLS) a commencé trois années plus tard avec seulement dix "franchises" (les clubs outre-Atlantique). Elle fonctionne différemment des championnats européens. Aucune relégation ni promotion n'est possible, seuls les clubs richement dotés s?octroient une place. Comptez environ 50 millions de dollars pour accéder à la première division, comme ce fut le cas dernièrement pour le New York City.

Comptant aujourd?hui un total de vingt franchises, le déroulement de la saison est lui aussi très différent de ce qui se pratique ailleurs. Il se calque sur les pratiques des autres sports collectifs américains soit le système des play-offs : les cinq équipes les mieux classées dans chaque conférence (Ouest et Est) au terme de la saison se qualifient pour jouer une forme de "brassage". Puis, la meilleure équipe de la conférence Ouest et celle de la conférence Est s?affrontent en novembre lors de la finale afin de remporter la prestigieuse MLS Cup.

Les recrues de 2015

Les Américains sont tombés sous le charme du soccer qui attire désormais davantage de spectateurs que la NBA (National...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant