Football: Emmanuel Rivière se rêve en Bleu

le
0
LES AMBITIONS D'EMMANUEL RIVIÈRE
LES AMBITIONS D'EMMANUEL RIVIÈRE

par Etienne Ballérini

MONACO (Reuters) - Emmanuel Rivière, actuel meilleur buteur du championnat de France, se dit prêt à relever les défis proposés par son club, Monaco, et aussi réaliser son rêve de rejoindre l'équipe de France.

International dans ses jeunes années, des moins de 17 ans aux Espoirs, l'attaquant âgé de 23 ans a déjà inscrit cinq buts avec son club leader de la Ligue 1.

Vendredi, lors d'une conférence de presse, il s'est dit sensible aux propos de Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, qui a dit suivre son évolution.

"Il a dit qu'il me suivait et que je devais continuer à travailler. C'est exactement le discours que je me tiens en ce moment, car je sais que rien ne viendra facilement", dit-il. "L'équipe de France, tout joueur rêve d'en porter un jour le maillot et c'est mon cas."

Sachant que cette consécration ne viendra qu'à force de travail, Emmanuel Rivière n'entend pas brûler les étapes.

"Mon objectif premier, c'est de bien travailler avec mon club et de gagner du temps de jeu (...) Je dois m'investir à 100% et grandir avec le club", dit le joueur, arrivé de Toulouse en janvier dernier dans un club qui visait alors la remontée dans l'élite.

Monaco a retrouvé la L1 et se montre à la hauteur de ses ambitions affichées, ce qu'espère faire Rivière à plus ou moins long terme.

"Si je travaille bien, ça viendra... Ou peut-être pas. Je suis jeune encore, je ne me suis pas fixé de limite d'âge pour mes objectifs et je travaille sereinement pour que ça paie. Ma place n'est pas offerte, je sais qu'il faut que je travaille pour ça car je suis conscient que mon jeu n'est pas complet", dit-il.

"INDESCRIPTIBLE"

La saison dernière, il n'a pu donner tout ce qu'il espérait, handicapé par une blessure récurrente à la cuisse qui a fini par être soignée par le staff médical monégasque.

"C'est grâce à lui si j'en suis là aujourd'hui", dit-il, réjoui d'avoir pu effectuer une véritable préparation physique. "Je n'avais pas pu en faire une complète depuis deux ans."

La motivation et l'envie sont donc revenues encore plus fortes et l'arrivée de stars comme Ramadel Falcao ne font qu'aiguiser son appétit.

"Je me suis dit 'ces grandes stars qui arrivent et moi qui ai tout à prouver' (...) J'avais envie d'en faire un challenge. Après tout, j'ai rien à perdre, autant essayer", dit-il.

La confiance que lui offrent son entraîneur et ses partenaires ne sont pas pour rien dans son envie de faire encore mieux.

"Il n'y a pas de jalousie entre nous (Falcao et lui). Ce n'est pas quelqu'un de suffisant. Il se donne sans retenue, il a la grigna, l'envie, il vous tire vers le haut et, à ses côtés, j'apprends (...) C'est bien pour l'équipe que l'on soit performant tous les deux", souligne Emmanuel Rivière.

"Les objectifs ont été fixés. On a l'effectif, on a le staff, on a les conditions pour. A nous d'assumer notre rôle et de répondre présents. Tout est réuni pour le faire."

Pour l'heure, Emmanuel Rivière savoure sa réussite, et sa détermination est de plus en plus forte de s'imposer dans un groupe où il se sent à l'aise et avec lequel il n'hésite pas à se laisser aller à l'euphorie à chaque but marqué.

"Dès que je marque, je deviens fou. Il y a une bouffée d'émotions qui me fait prendre cette sorte d'envol". "Une sensation indescriptible" dont il ne veut plus se passer.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant