Football. Droits télé - Diallo : "Les droits du foot n'ont pas fini de monter !"

le
0
Philippe Diallo, le directeur du syndicat des clubs professionnels français (UCPF).
Philippe Diallo, le directeur du syndicat des clubs professionnels français (UCPF).

Le visage du football européen dans son ensemble pourrait bien être éclaboussé par la récente annonce de la revalorisation des droits de diffusion télé de la Premier League. Alors qu'ils avaient déjà mis la barre haute avec quasiment 4 milliards d'euros pour la période 2013-2016, les deux diffuseurs anglais (Sky Sports et BT) s'apprêtent à aligner quasiment 7 milliards pour 2016-2019. Un montant qui va conforter le championnat anglais dans son statut de ligue la plus riche, et même lui permettre de creuser plus encore l'écart avec ses voisins sur le plan économique. Philippe Diallo est le directeur du syndicat des clubs professionnels français. Il nous donne son éclairage sur la situation et livre un regard sur les possibles conséquences pour la Ligue 1. Le Point.fr : Philippe Diallo, l'attractivité sportive de la Premier League explique-t-elle à elle seule une inflation si forte sur les droits télé (environ + 70 %) ? Philippe Diallo : C'est la conjugaison de l'attractivité de la Premier League avec un marché audiovisuel extrêmement concurrentiel et dynamique, puisqu'il y avait plusieurs candidats (Sky Sports et BT, NDLR) pour acquérir ces droits. La concurrence a fait que ces diffuseurs ont révisé leurs offres à la hausse. Pensez-vous que cette escalade dans l'investissement de ces diffuseurs ait une limite ? Vous savez, ça fait vingt ans que j'entends certains observateurs nous expliquer partout que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant