Football: Deschamps en rupture relative avec Blanc

le
0
DIDIER DESCHAMPS FAIT APPEL À QUATRE NOUVELLES RECRUES
DIDIER DESCHAMPS FAIT APPEL À QUATRE NOUVELLES RECRUES

par Dimitri Rahmelow

PARIS (Reuters) - Le sélectionneur de l'équipe de France de football Didier Deschamps a marqué une rupture relative avec son prédécesseur Laurent Blanc à l'annonce jeudi de sa première sélection avant un match amical contre l'Uruguay le 15 août au Havre.

L'ancien capitaine champion du monde 1998, nommé à la tête des Bleus en juillet après l'élimination de la France en quarts de finale de l'Euro, a convoqué quatre nouveaux joueurs.

Il en a puni deux autres, Yann M'Vila et Hatem Ben Arfa à cause de leur comportement en Pologne et en Ukraine même s'ils n'avaient fait l'objet que d'un rappel à l'ordre de la part de la Fédération.

Jérémy Ménez et Samir Nasri suspendus respectivement pour un et trois matches n'ont évidemment pas été retenus.

"Concernant Yann M'Vila et Hatem Ben Arfa, j'ai pris la décision de ne pas les sélectionner sur ce match-là", a expliqué Didier Deschamps dès le début de sa conférence de presse.

"Cette décision me paraît logique et cohérente par rapport à ce que j'attends des joueurs dans leur attitude et dans leur comportement."

Yann M'Vila, milieu de terrain de Rennes, s'était vu reprocher de ne pas avoir serré la main de Laurent Blanc et de son partenaire Olivier Giroud lors de son remplacement pendant le match face à l'Espagne.

Hatem Ben Arfa, milieu de terrain de Newcastle, avait eu des mots dans le vestiaire avec le sélectionneur à l'issue de la défaite contre la Suède.

"A M'Vila et Ben Arfa de bien comprendre cette décision. Et à ceux qui sont sélectionnés aujourd'hui et à ceux qui pourraient l'être dans les prochaines semaines et prochains mois, de bien comprendre ce message aussi", a ajouté Didier Deschamps.

QUATRE NOUVEAUX

Le nouveau sélectionneur a tenu à apporter sa touche en appelant pour la première fois les défenseurs Christophe Jallet (PSG) et Raphaël Varane (Real Madrid) dans le groupe des 22 ainsi que le Montpelliérain Mapu Yanga Mbiwa qui avait fait partie de la liste élargie d'avant l'Euro mais n'avait finalement pas été retenu par Laurent Blanc.

Le milieu de terrain toulousain Etienne Capoue découvrira également le centre technique national de Clairefontaine à l'occasion du stage d'avant-match de trois jours.

"Il y a des nouveaux, d'autres qui ne sont plus là. C'est toujours le cas avec les nouvelles sélections", a plaidé Didier Deschamps. Le nouveau sélectionneur s'est attaché à montrer qu'il ne fermait la porte à aucun sélectionnable mais a adressé un message fort à de grands absents comme Philippe Mexès, Adil Rami, Florent Malouda, Yohan Cabaye, Yohann Gourcuff ou Alou Diarra.

"Pour être sélectionné, il faudra un minimum de temps de jeu. Ce que j'entends par minimum de temps de jeu? La fourchette est d'une vingtaine de matches par saison. Ça me semble un minimum raisonnable", a-t-il précisé.

S'il a souhaité marquer la sélection de son empreinte en effectuant des choix symboliques, le successeur de Laurent Blanc a conservé la majorité des joueurs qui formaient le noyau dur de son groupe.

Le Munichois Frank Ribéry, le gardien lyonnais Hugo Lloris sont, entre autres, présents dans le groupe appelé à se confronter à l'Uruguay en vue de la campagne de qualification pour la Coupe du monde 2014 qui débutera en septembre.

"Rupture avec Laurent Blanc? Je ne me compare par rapport à ce qu'il a fait. Laurent a fait ses listes, moi je fais les miennes avec mon staff", a souligné Deschamps qui a précisé ne pas avoir discuté de ses choix avec son ancien partenaire en équipe de France.

Dimitri Rahmelow pour le service français, édité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant