Football : des photos de supporteurs figureront sur certains maillots

le
0
Football : des photos de supporteurs figureront sur certains maillots
Football : des photos de supporteurs figureront sur certains maillots

A quelques jours de la reprise du championnat, la société française Bmyteam a présenté lundi un programme de microsponsoring. En accord avec la Ligue de football professionnel et le syndicat des joueurs, les numéros des maillots de certains clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 vont pouvoir accueillir des photos de leurs supporteurs.

Pour 25 ? la saison, il sera possible d'envoyer son portrait pour qu'il soit floqué, en miniature, sur le maillot d'un joueur des clubs partenaires de Bmyteam. Cinq cents photos de 5x6 mm combleront l'intérieur du numéro au dos des athlètes. Un numéro de joueur pouvant accueillir environ 500 photos, et avec une moyenne de de 23 joueurs par équipe, il y aura environ 12 000 emplacements par club, avance la société.

Pour l'instant, seul Lorient, Valenciennes, Nice (Ligue 1) et Brest (Ligue 2) ont donné leur accord.

Mais Yann Petit, le co-fondateur de l'entreprise voit grand. «L'ambition est de se développer sur le football, puis ensuite sur les autres sports collectifs» a-t-il expliqué. L'objectif de Bmyteam est d'établir un partenariat avec 18 clubs de Ligue 1 d'ici 2014. Comme si cela ne suffisait pas Yann Petit a reconnu avoir des contacts avec des clubs anglais, espagnols, portugais et turcs ainsi que viser une présence à la Coupe du Monde 2014.

Le club touche la moitié des sommes versées

Steve Mandanda, gardien de l'Olympique de Marseille, est parrain de l'initiative à titre personnel. Pour lui, cela rapproche les supporteurs des joueurs. «Ils sont déjà derrière l'équipe. Ils seront maintenant derrière nous. Au sens propre» a-t-il ajouté.

Si Yann Petit croit en son projet c'est que les clubs ont tout à y gagner. Non seulement, ils touchent la moitié des sommes provenant de la vente de photo, mais en plus, ils pourront compter sur de plus fortes ventes de maillots. Selon Christophe de Sagazan le directeur du développement de Bmyteam, «70% à 80% des gens qui achètent une photo, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant