Football - Coupe du monde 2014 : les Pays-Bas, sans trop en Fer

le
0
Leroy Fer (à gauche) s'est élevé très haut pour permettre aux Néerlandais de l'emporter face au Chili (2-0).
Leroy Fer (à gauche) s'est élevé très haut pour permettre aux Néerlandais de l'emporter face au Chili (2-0).

C'est à croire que personne ne voulait vraiment de cette première place. Entre Chiliens et Néerlandais, le feu d'artifice que laissaient augurer les prestations des deux équipes lors des deux premières journées n'a pas eu lieu ce lundi à l'Arena Corinthians. À l'arrivée, au terme d'une partie assez décevante et verrouillée par les deux entraîneurs, ce sont bien les Pays-Bas qui restent en tête du groupe B au bénéfice d'une toute petite victoire (2-0) devant des Chiliens totalement anesthésiés. Le Brésil, qui affronte quelques heures plus tard le Cameroun, sait désormais ce qu'il lui reste à faire s'il souhaite éviter l'une ou l'autre équipe. Sans Van Persie d'un côté (suspendu) ni Vidal de l'autre (au repos), les deux coaches ont tout de même opté pour des formations assez semblables à celles qui ont décroché la qualification lors des deux premières journées. Dans la chaleur de São Paulo, les ambitions se sont perdues lors d'un premier acte seulement rythmé par quelques timides tentatives de part et d'autre. Dominateurs mais inoffensifs, les Chiliens n'ont pas mis Cillessen à contribution, la tête de Vargas n'ayant pas attrapé le cadre (13e), tout comme celle de Gutiérrez (44e). Il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir le portier de l'Ajax Amsterdam s'employer après un joli numéro d'Alexis Sánchez sur la gauche de la surface (66e). Les remplaçants font la différence côté bataveDe l'autre côté, les Pays-Bas ont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant