Football - Coupe du monde 2014 : le Brésil n'avait plus la foi

le
0
La Seleção a encore lourdement chuté, cette fois face aux Pays-Bas (0-3) à l'occasion de la petite finale.
La Seleção a encore lourdement chuté, cette fois face aux Pays-Bas (0-3) à l'occasion de la petite finale.

Une plaie encore béante et la nécessité d'une vaste remise en question. C'est le constat, sommaire mais implacable, qui s'impose au Brésil après la nouvelle défaite (0-3) subie ce samedi à l'occasion de la finale pour la troisième place. Encore marquée en profondeur par la débâcle subie face à l'Allemagne mardi dernier, la Seleção a de nouveau pris l'eau dès le premier acte, faisant étalage de ses faiblesses actuelles, une défense en perdition et une attaque lisible et stérile. Après un gros quart d'heure de jeu, elle avait déjà dit adieu au podium de sa Coupe du monde à l'occasion d'un match à double objectif : se racheter un semblant d'honneur et recueillir le pardon d'un public qui l'avait malgré tout soutenue lors de l'avant-match. Car, si l'accueil a été mitigé au moment de l'échauffement des joueurs - accompagnés par un Neymar au plus près des siens -, l'hymne a été repris en choeur comme lors des six précédents matches avec une ferveur presque intacte. Le fantôme de Belo HorizonteEt pourtant, trois minutes auront suffi pour faire état du traumatisme que traverse la Seleção depuis cinq jours. Moins de 180 secondes, c'est le temps qu'il a fallu à Robben pour fausser compagnie à tout l'axe central brésilien et pousser Thiago Silva à commettre l'irréparable. La faute est en dehors des 18 mètres, mais M. Haimoudi accorde bien le penalty, faisant preuve d'une incroyable clémence envers le joueur du PSG, seulement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant