Football - Coupe du monde 2014 : l'Algérie peut y croire

le
0
Halliche a contribué au festival offensif des Algériens face à la Corée du Sud (4-2).
Halliche a contribué au festival offensif des Algériens face à la Corée du Sud (4-2).

La joie et l'espoir ont succédé à la tristesse chez les Algériens. Décriés et déçus après leur revers face à la Belgique (1-2) la semaine passée, les Fennecs ont pris une revanche éclatante avec un succès spectaculaire (4-2) sur la Corée du Sud qui leur ouvre les portes des huitièmes de finale. Désormais à la deuxième place du groupe H derrière la Belgique (3 points), ils ont leur destin en main avant l'ultime match face à la Russie jeudi.

Tancé de toutes parts après l'attitude défensive des siens lors du premier match, Vahid Halilhodzic a répondu avec une vaste revue d'effectif dans son onze de départ. Au coup d'envoi, Brahimi, Mesbah, Djabou et Mandi intégraient l'équipe, disposée dans un système en 4-3-2-1 un poil plus audacieux que contre les Belges. Et les effets n'ont pas tardé. Après dix premières minutes marquées du sceau de la bonne volonté, les Algériens ont creusé un écart net en inscrivant deux buts coup sur coup avant la demi-heure de jeu.

Festival offensif et match fou

Seule pointe alignée par Halilhodzic, Slimani s'en est allé battre le gardien après avoir faussé compagnie aux deux centraux coréens (0-1, 26e). Cette même défense n'a mis que deux minutes à céder une deuxième fois, sur un corner de Djabou repris par Halliche (0-2, 28e). Le même Djabou se muait en buteur quelques minutes plus tard pour donner un avantage à première vue définitif à son équipe (0-3, 38e).

Ne pouvant être plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant