Football - Carlo Ancelotti : la faute professionnelle des dirigeants du PSG ?

le
1
L'ancien coach du Milan a prouvé au PSG et à l'ensemble du football français qu'il est un entraîneur de classe mondiale.
L'ancien coach du Milan a prouvé au PSG et à l'ensemble du football français qu'il est un entraîneur de classe mondiale.

En mai 2013, le président qatari du PSG Nasser El Khelaifi et l'ex-directeur sportif du club Leonardo avaient entériné le départ de l'entraîneur Carlo Ancelotti qui, lui, ne s'estimait plus soutenu par ses employeurs. Un an plus tard, ce même Ancelotti amène le Real Madrid - le club le plus prestigieux du monde - en finale de Ligue des champions après avoir éliminé le Bayern Munich (5-0 en score cumulé) qui faisait régner la terreur jusque-là sur toutes les pelouses d'Europe. Un petit effet papillon venu de l'Allianz Arena munichoise s'invite donc dans le centre d'entraînement du PSG et doit probablement faire grincer quelques dents.Stratégie marketing hollywoodienne, recrutement de stars, exclusion des mouvements de supporteurs ultras pour plus de sécurité dans les tribunes - et donc attirer le chaland et sa famille -, les dirigeants qataris du PSG ont tout fait pour doper au maximum la croissance du club, avec un plan économique bien calibré et paré à tous les aléas. Et tout le monde - des observateurs les plus aguerris du football aux experts en gestion - a encensé l'énorme travail accompli par les propriétaires du PSG. Mais ils ont oublié l'essentiel : la lucidité dans les choix sportifs !Tout avait pourtant bien commencé avec l'arrivée de Leonardo qui a amené plus tard l'embauche de Carlo Ancelotti N'en déplaise aux émotifs qui avaient assimilé le licenciement d'Antoine Kombouaré à une opération business dénuée de toute...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • imozen le mercredi 30 avr 2014 à 16:57

    Ancelotti a préféré le Real à PSG. Le Point raconte n'importe quoi.